Manon Hotte s'intéresse à l'écriture comme objet de création et de transmission.

C'est en tant que chorégraphe et non comme écrivaine qu'elle pose une réflexion sur l’universalité du travail de création à partir d’une expérience de terrain avec des jeunes danseurs. Permettre le débat sur la pertinence de la transmission au sein de tout travail de création ainsi que sur la question : Y-a-t-il un âge pour créer ?

Dans cet optique et afin de récolter de la "matière à créer"  elle propose au public de participer aux TIROIRS à SEMIS installés au Projet H107 mais également transporté dans des lieux publics lors de fêtes de quartier. Le dispositif TIROIRS à SEMIS questionne le public sur son rapport à la danse et à la transmission.

 

 

Publications antérieures 

Directrice artistique du journal annuel Plié Sauté Plié _ réalisation ADMH/Cie Virevotle à Genève de 2002 à 2008

Rédaction d'éditoriaux du Plié sauté plié

2007 _ La danse pour penser sa vie

2006_ Alors qui sont ces danseuses et danseurs que nous formons ?

2005_ Quelle formation pour quelle danse ?

Article pour le Journal de l'Institut Jacques Dalcroze

1997_ L’improvisation comme outil pédagogique dans l’enseignement de la danse.



Galeries