Agenda

Le film Le Corps Archive est en ligne!

mardi 1 novembre 2022

Le Corps Archive

Un film de Robin Harsch d'après une proposition chorégraphique de Manon Hotte

Avec Elodie Aubonney, Anouk Dunand Gonzenbach, Manon Hotte, Franca Stahl-Vilar, Dorothée Thébert ainsi que la participation des enfants Lino, Pablo et Léon.

VISIONNER LE FILM ICI


Résumé du film

« Les archives permettent de raviver des mémoires. Le corps, lui, a de toute façon mémorisé ». 

Invitée par l’Association des archivistes suisses (AAS) qui fête en 2022 son centième anniversaire, la chorégraphe Manon Hotte a proposé de créer une œuvre chorégraphique à partir de la rencontre entre danse et archives. Elle a fait appel à une ancienne élève, Élodie Aubonney, aujourd’hui danseuse-chorégraphe ; ensemble elles vont aborder le corps archive, un corps dont chaque pli a été sculpté par l’histoire de toutes les productions dansées et par sa propre histoire.

La rencontre avec deux archivistes va leur permettre de se confronter aux histoires tout aussi personnelles contenues dans les documents des Archives d'Etat de Genève. Des danses vont naître de ces rencontres abordant des questions de maternité, d’identité, de transmission, de vie et de finitude.

Le Corps Archive, film du réalisateur Robin Harsch, retrace le déroulement de cette création et permet ainsi aux spectatrices et spectateurs de prendre conscience que chacune et chacun a aussi un corps archive qui déjà porte le récit d’une certaine histoire du monde.



 

 

Parution d'un article par Anouk Dunant Gonzenbach et Manon Hotte pour la revue arbido

lundi 5 avril 2021

"Création, semis et palabres. La boite à création ou l'archivage comme outil à création artistique." Article pour arbido, revue professionelle pour archivistes, bibliothécaires et documentalistes. Lire ici

Auteures: Anouk Dunant Gonzenbach et Manon Hotte

Résumé : " Création, semis et palabres" est un dispositif archivistique imaginé lors de la réalisation du fonds de la chorégraphe Manon Hotte. Il a soulevé d'emblée deux questions : "Comment et pourquoi archiver le travail de création? et "Peut-on mettre la danse en boite ?". Il nous a mené à créer notre propre définition d'archives vivantes et évolutives et à dialoguer sur l'archivage comme outil de création artistique.

pour plus d'articles

Les consultations du Fonds Manon Hotte sont ouvertes ! N'hésitez pas à prendre RDV

vendredi 12 mars 2021

 

Pour découvrir le fonds d'archives n'hésitez pas à prendre contact directement auprès de Manon Hotte

hotte@manonhotte.ch

079 433 7163

Projet H107, 21 avenue des Tilleuls, 1203 Genève

 

 



Ouverture de studio avec Manon Hotte et Délia Higginson

jeudi 6 février 2020

Jeudi du H107 / Manon Hotte et Délia Higginson

Projet H107 au 21 av des Tilleuls, 1203 Genève

Ce jeudi la chorégraphe Manon Hotte et l’animatrice socioculturelle et scénographe Délia Higginson partagent avec le public les prémices de « Pénélope » un travail artistique qui propose de faire rencontrer des femmes migrantes et des artistes sur les thématiques de la mémoire, la transmission et la mise en création à partir de matériel d’archives.

Le travail aboutira sur une installation artistique réalisée collectivement à partir de réserves de costumes issus de pièces chorégraphiques ainsi que des habits apportés par les femmes migrantes de Genève.

« Pénélope » s’insère dans le programme de valorisation de « Création, semis et palabres_Fonds Manon Hotte »qui a la volonté de promouvoir une démocratisation de la culture en ouvrant des archives chorégraphiques à différents publics.

Projet porté par l’association Cap Nord

Manon Hotte participe à un projet de co construction pour des jeunes avec une paralysie cérébrale

jeudi 29 août 2019

Manon Hotte est invitée en tant qu'actrice clé dans le milieu de la danse à participer à une rencontre dans le cadre d'une recherche menée à l'Université du Québec à Montréal.

 

Titre du projet : Co-construction d’un cours de danse adaptée dans la communauté pour les adolescents avec la paralysie cérébrale : Faire tomber les barrières (volet 1)

Chercheurs : Martin Lemay, PhD; Sylvie Fortin, PhD;

Collaborateurs : Jérôme Gauvin-Lepage, PhD; Frédérique Poncet, PhD, Lucie Beaudry Professeure au Département de Danse de l’UQAM et candidate au doctorat; Claire Cherrière, physiothérapeute et Professeure de danse inclusive; Mélissa Martel, physiothérapeute.

 

Partenaires : Studios des Grands ballets Canadiens de Montréal

 

Institution : CHU Sainte-Justine – Centre de réadaptation Marie Enfant

 

Source de financement : Société inclusive